F.A.Q. | ABCzaam
stages de néerlandais et anglais

ABCzaam Stages ados

Cliquez sur les questions de votre choix pour faire apparaître les réponses !

1. Interdisez-vous les gsm dans vos stages?

Non. Le gsm n'est pas interdit. Nous demandons aux parents que celui-ci soit remis à la Direction afin que le jeune puisse, au moment le plus opportun de sa journée, en disposer pour envoyer un sms. En outre, nous avons mis un système en place pour que les parents puissent recevoir au moins deux mails pendant le stage. Les parents peuvent évidemment aussi envoyer des e-mails et des lettres à leur enfant. Par ailleurs, les parents reçoivent un numéro de téléphone leur permettant de contacter directement un responsable afin d'obtenir des nouvelles de leur enfant. Enfin, les parents peuvent voir chaque jour de nombreuses photos et vidéos du stage.

2. Quels sont les sports que mon fils va pouvoir pratiquer en stage ?

Tous les sports "classiques": mini-foot, basket, volley, baseball, hockey, ping-pong, tennis, ... Mais aussi des sports plus "tranquilles": pétanque, cricket, mini-golf, ... Ainsi que des sports moins courants. Nous essayons de varier au mieux les sports puisque chaque discipline a son vocabulaire propre. Sachez également que le jeune choisit le sport qu'il désire pratiquer.

3. Comment s'organisent "les animations linguistiques" en classe ?

Il y a quatre heures et demie de cours par jour dont une demi-heure de "synthèse". Deux fois une heure le matin et deux fois une heure l'après-midi. Nos professeurs ont une approche ludique et travaillent sur les quatre compétences d'apprentissage d'une langue, à savoir: la compréhension à l'audition, la compréhension à la lecture, l'expression écrite et l'expression orale. Cette dernière compétence est celle sur laquelle nous focalisons le plus.
Grâce à des outils informatiques que nous avons mis en place, nous pouvons suivre l'évolution de chaque apprenant lors des différents stages auxquels il participe. Ceci nous permet d'accompagner chaque jeune de manière individualisée tout au long de son apprentissage.

4. Combien d'élèves y a-t-il par classe ?

Cela dépend du stage, de l'âge et du niveau des jeunes. Il y a un test d'entrée. En général, il y a entre 6 et 10 élèves par classe. Nous privilégions les petites classes, particulièrement chez les plus jeunes.

5. N’est-ce pas un peu difficile pour un jeune de 11 ans qui n'a aucune expérience d'être en immersion toute la journée pendant une semaine, voire 10 jours ?

Lorsqu'on interroge nos élèves à ce propos, ils répondent tous la même chose:
1. Il faut un temps d'adaptation qui dure deux jours. Ce temps d'adaptation vient du fait qu'ils doivent oser se lancer.
2. Ces jeunes ajoutent qu'ils sont contents que les journées soient denses et les activités variées. Cela évite d’ "intérioriser" les difficultés de sa situation de départ.
Donc, non, ce n'est pas "difficile". Si c'était le cas, nous n'aurions pas un retour de plus de 90 % de nos jeunes dans nos stages. 
En immersion, puisqu'on est en situation concrète de communication, on apprend une langue exactement comme on a appris sa langue maternelle. Est-ce "difficile" d'apprendre sa langue maternelle ?

6. Travaillez-vous la grammaire et l'écrit pendant vos stages?

Oui. Ceci dit, nous attirons l'attention sur le fait que, certes, la grammaire est importante et est une aide efficace pour s'améliorer lorsqu’on dispose déjà de certaines bases; mais ce n'est pas LA priorité. La grammaire est un outil pratique et utile si on est déjà capable de s'exprimer. A quoi sert de connaître des règles de grammaire si on ne se sent déjà pas à l'aise pour communiquer en néerlandais ? 
Les différents organismes (sérieux) d'enseignement des langues sont d'ailleurs de plus en plus conscients de cela, il suffit de voir les slogans publicitaires utilisés ces derniers temps: "Arrêtez d'étudier les langues, commencez à les pratiquer !" Ou encore, de la Maison de langues à Liège : "Les langues, c'est aussi facile que le vélo." (Sous-entendu, qu'il faut monter dessus, autrement dit, se mettre en immersion pour pouvoir pratiquer une langue.) 
De notre côté, notre campagne ABCzaam 2014 a été également très imagée puisque nous avons comparé l'enseignement des langues avec l'obtention du permis de conduire, signalant qu'à l'école, on apprenait les règles théoriques et qu'en stage ABCzaam, on apprenait à utiliser le véhicule.

7. Un ami de mon fils désire l'accompagner en stage. Est-ce un souci ? Ne vaut-il pas mieux que mon fils vienne seul ?

Nous avons pu constater ces dernières années que, sur le terrain, le fait de venir en stage avec un ami ne pose pas de problème au niveau de l'immersion linguistique. Et cela est dû à deux facteurs essentiels:
1. L'encadrement à ABCzaam est tel que nous sommes en mesure de veiller à ce que tous les jeunes s'expriment dans la langue du stage.
2. Le nombre de jeunes par stage a été limité à un maximum de 43 jeunes, rendant ainsi nos stages beaucoup plus conviviaux. Donc, aujourd'hui, nous pouvons vous confirmer qu'au contraire, la présence d'un copain ou d'une copine motive souvent le jeune à atteindre ses objectifs.

8. Comment sont formées les classes ?

Lors de son arrivée en stage, votre enfant réalise un test qui va nous permettre d'évaluer ses compétences orales, écrites et de compréhension. Grâce à notre tout nouveau système informatique, tous les parents sont tenus au courant des résultats de leur enfant. Après une semaine, nous évaluons une première fois ses acquis afin de voir si celui-ci progresse et si les cours sont efficaces. Si ses résultats sont rassurants, le jeune passera en fin de stage un dernier test. Tous les résultats du jeune sont suivis d'année en année par les membres d'ABCzaam et ainsi que par les parents et, cela, par le biais d'un accès privé sur notre site.

9. Vous ne me ferez pas croire que les jeunes n'ont pas l'occasion de discuter de temps en temps en français entre eux…

Vous dites cela parce que vous ne nous connaissez pas encore. 
1. Avec un encadrement qui est - dans les moments de flottement (bar, déplacement,...) - de 1 adulte pour trois jeunes, il est impossible de parler sa langue maternelle dans un stage ABCzaam.
2. Notre encadrement est formé pour que cela n'arrive pas: dans notre jargon, c'est le système de la "DISPERSION". Il y a obligation de tous nos animateurs linguistiques de ne JAMAIS quitter les jeunes et de les faire communiquer, jouer, chanter, corriger, etc.
3. Grâce à notre approche constructive, engageante, nous parvenons à motiver les jeunes à "jouer le jeu".
Maintenant, nous comprenons les doutes émis par certains parents qui nous racontent avoir été trompés par des publicités mensongères d'autres organismes... C'est regrettable, certes, nous le savons.
N'inscrivez pas votre jeune dans un organisme sans téléphoner et poser des questions ! Il en va de même avec certains stages qui coûtent très cher et se déroulent à l'étranger... Demandez-nous des conseils, en tant qu'association sans but lucratif, nous sommes d'abord à votre service. Notre numéro de téléphone est le 04 253 26 30.

10. En quoi l'organisation ABCzaam se distingue-t-elle d'autres organisations d'apprentissage des langues?

a. Peu d’organisations en Belgique proposent un tel encadrement des jeunes: 1 adulte / 3 jeunes et, cela, évidemment pour des raisons simplement financières. C'est l'encadrement qui permet au jeune de communiquer, de s'amuser, d'avoir envie de respecter les règles, voire, comme disait encore un jeune dernièrement, "d'avoir ce sentiment de pouvoir apprendre en toute confiance". Que les choses soient claires, sans cet encadrement, il est impossible de réaliser un stage en immersion digne de ce nom.
b. Fait suffisamment important et rare que pour être relevé : Les responsables de la création d'ABCzaam sont eux-mêmes présents pendant les stages pour s'assurer du bon déroulement de ceux-ci. Il n'y a donc pas ou peu d'intermédiaires entre les parents et les fondateurs de l'association.

11. En quoi consiste votre « cockpit » ?


Quelques semaines, voire quelques mois, avant le stage, le parent reçoit par mail un mot de passe lui permettant d’accéder à son « cockpit ».

Stacks Image 132


Dans le cockpit, le parent trouvera différentes informations importantes:
- le lieu et moment du stage,
- ce qu’il faut mettre (ou pas) dans sa valise,
- la fiche médicale,
- la lettre d’accueil,
- le document de la mutuelle,
- les photos du stage,
- les évaluations (au fils des ans),
- le code promo,
- l’attestation de participation,
- et bien d’autres documents encore…

Stacks Image 136
12. Que me conseillez-vous pour ma fille? Un stage d'anglais ou de néerlandais ?

Naturellement, cela dépend de vos objectifs et de ceux de votre enfant. Ceci dit, on notera que le fait d'apprendre d'abord le néerlandais facilite l’apprentissage de l’anglais ensuite. L'inverse n'est pas forcément vrai.

13. Je voudrais inscrire mon fils à nouveau cette année, assurerez-vous un suivi par rapport à l’an passé ? Puis-je suivre l’évolution des compétences linguistiques de mon enfant de stage en stage ?

Tout à fait. Ci-dessous, vous trouvez des captures d’écran d’un cockpit parent.

Stacks Image 115

Une fois que le parent a cliqué sur le nom de son enfant, apparaît l’écran ci-desous. Ecran dans lequel on retrouvera dans un premier temps les trois évaluations de son dernier stage : évaluation de son moniteur, de son professeur et du Directeur du stage.

Stacks Image 117

Ensuite, il suffit de choisir le stage (cfr image ci-dessous.)

Stacks Image 140

Enfin, pour avoir le détail de l’évaluation du professeur, il suffit de cliquer sur « visualiser » afin de faire apparaître le portfolio du jeune comprenant toutes les compétences (cfr ci-dessous).

Stacks Image 119
14. J’ai une case avec un « code promo » dans mon cockpit… Qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, si vous connaissez d’autres parents qui seraient intéressés par des stages de langue, vous pouvez leur envoyer par mail votre code promo directement à partir de votre cockpit. Ce code promo permet, d’une part, d’obtenir une réduction sur le prix du stage de leur(s) enfant(s) et, d’autre part, dès que l’enfant sera inscrit, de générer une note de crédit dont le montant vous sera versé sur votre compte en fin d’année. Cette année 2017, un parent a eu ainsi l’agréable surprise de récupérer 125 € sur sa facture. Bien entendu, ce code promo ne fonctionne que pour une nouvelle inscription, pas pour des jeunes qui sont déjà venus.
L’idée du code promo est apparue en 2016 suite à une réflexion sur notre budget « publicité ». Nos sondages auprès des parents nous montrent régulièrement que plus de 80% des personnes viennent par le biais de connaissances, d’amis, d’un membre de la famille… Nous avons donc voulu exprimer notre reconnaissance à ces parents qui apprécient notre travail et en parlent autour d’eux.

15. « Mais en quoi puis-je vous faire plus confiance à vous qu’à une autre organisation de stage de langue ? »


C’est la question (très compliquée) qu’une maman me posait cette année 2018, après 10 ans d’existence d’Abczaam. Enfin, une excellente question !
Et, si j’ose la mettre dans cette F.A.Q., c’est parce qu’il me semble qu’elle résume d’une certaine façon tout notre travail depuis 10 ans.
C’est une questions très compliquée car elle m’oblige, dans un premier temps, à devoir réaliser un résumé de notre travail. Dans un second temps, parce que je suis obligé de me baser sur ce qui se passe ailleurs. Or, je n’ai que des échos d’animateurs, de professeurs, et mon expérience (ou de mes collègues) dans un asbl flamande. Dans un troisième temps, car je dois donner l’essentiel; il ne suffit pas de dire :  « Nous faisons telle ou telle chose pour être crédible dans notre travail. » Il faut argumenter, expliquer aux parents qui souvent devant l’offre qui est si complexe en matière de stage en quoi nous sommes plus performants, plus compétents…

Mais je tente d’y répondre tout de même… Et, finalement, c’est à vous, en tant que parents de juger de la crédibilité de mon propos. D’où, j’apprécie l’intelligence de la question de cette maman.

1. L’essentiel, c’est le but poursuivi. Chez nous, le but est de devenir bilingue. Un jeune qui accepte notre jeu et dans nos conditions favorables deviendra bilingue. Après, il aura des facilités en classe de néerlandais, la langue deviendra un plaisir à apprendre. Non, ce n’est pas le but poursuivi par tous les organismes. Non, ne soyez pas naïfs, beaucoup d’organismes, souhaitent gagner de l’argent. Je connais même un organisme privé (à Bruxelles) qui se fait passer pour une asbl. Cela fait partie des différents pièges qui sont tendus aux parents, à eux d’être clairvoyants… Tant pis pour chacun, les arnaques sont légions. D’où le « bouche à oreille » est intéressant… Méfiez-vous des contre-façons !
2. « S’amuser ne veut pas dire efficacité en pédagogie ». Il y a des stages où pour dédouaner l’incompétence de l’organisme, « on » s’arrange pour que le jeune s’amuse vraiment beaucoup… Il faut bien comprendre que le jeune n’est pas toujours capable d’évaluer l’intérêt de son stage ni le parent parfois d’ailleurs. Combien de parents en Belgique pensent que sport et langue vont bien ensemble ? Oh ! Le pauvre, sans foot ou tennis ou ping-pong, il va devoir faire du néerlandais ! Mais ce serait un drame ! Croyez-moi bien, pour un jeune, apprendre une langue dans d’agréables conditions , cela n’a rien de dévalorisant, au contraire ! Les jeunes ont besoin d’apprendre ! Ils ont soif d’apprendre ! Je ne le répéterai jamais assez, surtout dans un monde, pardonnez-moi d’oser le dire, qui fait de plus en plus passer nos jeunes pour des tristes abrutis.
3. Un parent, un jour, m’expliquait très déçu, qu’il avait osé poser la question à un autre organisme : « Est-ce que vous mettrez mon enfant en immersion complète et obligatoire comme à ABCzaam ? » L’organisme (c’est le plus connu de Belgique et je ne citerai pas son nom) lui avait répondu: « Evidemment ! » Bon, la suite lui prouva que non. Au lieu de poser ce genre de question finalement très vague, même si il avait demandé à parler à la Directrice… Demandez clairement :
« a. Sont-ce des chambres individuelles ? »
b. Combien d’élèves y a-t-il en stage ?
c. Combien de personnes encadrent le stage et quelle fonction ont-ils ?
d. Quel est l’horaire du stage ?
e. Qui organise le stage et sont-ils présents dans le stage ? Si, oui, quelle est leur fonction dans le stage ? (Demandez une confirmation par mail de votre conversation téléphonique ! Si il y a tromperie sur l’offre de stage, vous pourrez le prouver par la suite.)

J’aurais encore beaucoup de choses à dire ici… Sachez que tous les moyens sont bons pour soutirer de l’argent aux parents ! Et c’est aussi aux parents de faire preuve d’un peu d’intelligence.
Non, une asbl qui a 50 ans d’expérience n’est pas forcément plus efficace (au contraire) qu’une asbl qui n’a que 3 ans d’expérience ! (La jeune a tout à prouver, l’ancienne fonctionne sans ceux qui l’ont initiée).
Non, l’asbl la plus connue ne travaille pas mieux que l’asbl la moins connue. La plus connue investit dans de la publicité, la moins connue fait ce qu’elle peut.