Stages de néerlandais en immersion - stages d'anglais en immersion, été 2017 F.A.Q. | ABCzaam
ABCzaam

ABCzaam Stages

Cliquez sur les questions de votre choix pour faire apparaître les réponses !

1. Interdisez-vous les gsm dans vos stages?

Non. Le gsm n'est pas interdit. Nous demandons aux parents que celui-ci soit remis à la Direction afin que le jeune puisse, au moment le plus opportun de sa journée, en disposer pour envoyer un sms. En outre, nous avons mis un système en place pour que les parents puissent recevoir au moins deux mails pendant le stage. Les parents peuvent évidemment aussi envoyer des e-mails et des lettres à leur enfant. Par ailleurs, les parents reçoivent un numéro de téléphone leur permettant de contacter directement un responsable afin d'obtenir des nouvelles de leur enfant. Enfin, les parents peuvent voir chaque jour de nombreuses photos et vidéos du stage.

2. Quels sont les sports que mon fils va pouvoir pratiquer en stage ?

Tous les sports "classiques": mini-foot, basket, volley, baseball, hockey, ping-pong, tennis, ... Mais aussi des sports plus "tranquilles": pétanque, cricket, mini-golf, ... Ainsi que des sports moins courants. Nous essayons de varier au mieux les sports puisque chaque discipline a son vocabulaire propre. Sachez également que le jeune choisit le sport qu'il désire pratiquer.

3. Comment s'organisent "les animations linguistiques" en classe ?

Il y a quatre heures et demie de cours par jour dont une demi-heure de "synthèse". Deux fois une heure le matin et deux fois une heure l'après-midi. Nos professeurs ont une approche ludique et travaillent sur les quatre compétences d'apprentissage d'une langue, à savoir: la compréhension à l'audition, la compréhension à la lecture, l'expression écrite et l'expression orale. Cette dernière compétence est celle sur laquelle nous focalisons le plus.
Grâce à des outils informatiques que nous avons mis en place, nous pouvons suivre l'évolution de chaque apprenant lors des différents stages auxquels il participe. Ceci nous permet d'accompagner chaque jeune de manière individualisée tout au long de son apprentissage.

4. Combien d'élèves y a-t-il par classe ?

Cela dépend du stage, de l'âge et du niveau des jeunes. Il y a un test d'entrée. En général, il y a entre 6 et 10 élèves par classe. Nous privilégions les petites classes, particulièrement chez les plus jeunes.

5. N’est-ce pas un peu difficile pour un jeune de 11 ans qui n'a aucune expérience d'être en immersion toute la journée pendant 12 jours ?

Lorsqu'on interroge nos élèves à ce propos, ils répondent tous la même chose: Il faut un temps d'adaptation qui dure deux jours. Ce temps d'adaptation vient du fait qu'ils doivent oser se lancer. Ces jeunes ajoutent qu'ils sont contents que les journées soient denses et les activités variées. Cela évite de ne pas "intérioriser" les difficultés de sa situation de départ.
Donc, non, ce n'est pas "difficile". Si c'était le cas, nous n'aurions pas un retour de plus de 90 % de nos jeunes dans nos stages. 
En immersion, puisqu'on est en situation concrète de communication, on apprend une langue exactement comme on a appris sa langue maternelle. Est-ce "difficile" d'apprendre sa langue maternelle ?

6. Travaillez-vous la grammaire et l'écrit pendant vos stages?

Oui. Ceci dit, nous attirons l'attention sur le fait que, certes, la grammaire est importante et est une aide efficace pour s'améliorer lorsqu’on dispose déjà de certaines bases; mais ce n'est pas LA priorité. La grammaire est un outil pratique et utile si on est déjà capable de s'exprimer. A quoi sert de connaître des règles de grammaire si on ne se sent déjà pas à l'aise pour communiquer en néerlandais ? 
Les différents organismes (sérieux) d'enseignement des langues sont d'ailleurs de plus en plus conscients de cela, il suffit de voir les slogans publicitaires utilisés ces derniers temps: "Arrêtez d'étudier les langues, commencez à les pratiquer !" Ou encore, de la Maison de langues à Liège : "Les langues, c'est aussi facile que le vélo." (Sous-entendu, qu'il faut monter dessus, autrement dit, se mettre en immersion pour pouvoir pratiquer une langue.) 
De notre côté, notre campagne ABCzaam 2014 a été également très imagée puisque nous avons comparé l'enseignement des langues avec l'obtention du permis de conduire, signalant qu'à l'école, on apprenait les règles théoriques et qu'en stage ABCzaam, on apprenait à utiliser le véhicule.

7. Un ami de mon fils désire l'accompagner en stage. Est-ce un souci ? Ne vaut-il pas mieux que mon fils vienne seul ?

Nous avons pu constater ces dernières années que, sur le terrain, le fait de venir en stage avec un ami ne pose pas de problème au niveau de l'immersion linguistique. Et cela est dû à deux facteurs essentiels:
1. L'encadrement à ABCzaam est tel que nous sommes en mesure de veiller à ce que tous les jeunes s'expriment dans la langue du stage.
2. Le nombre de jeunes par stage a été limité à un maximum de 50 jeunes, rendant ainsi nos stages beaucoup plus conviviaux. Donc, aujourd'hui, nous pouvons vous confirmer qu'au contraire, la présence d'un copain ou d'une copine motive souvent le jeune à atteindre ses objectifs.

8. Comment sont formées les classes ?

Lors de son arrivée en stage, votre enfant réalise un test qui va nous permettre d'évaluer ses compétences orales, écrites et de compréhension. Grâce à notre tout nouveau système informatique, tous les parents sont tenus au courant des résultats de leur enfant. Après une semaine, nous évaluons une première fois ses acquis afin de voir si celui-ci progresse et si les cours sont efficaces. Si ses résultats sont rassurants, le jeune passera en fin de stage un dernier test. Tous les résultats du jeune sont suivis d'année en année par les membres d'ABCzaam et ainsi que par les parents et, cela, par le biais d'un accès privé sur notre site.

9. Vous ne me ferez pas croire que les jeunes n'ont pas l'occasion de discuter de temps en temps en français entre eux ?

Si vous pensez cela, c'est certain, c'est parce que vous ne nous connaissez pas encore. 
1. Avec un encadrement qui est - dans les moments de flottement (bar, déplacement,...) - de 1 adulte pour trois jeunes, il est impossible de parler sa langue maternelle dans un stage ABCzaam.
2. Notre encadrement est formé pour que cela n'arrive pas: dans notre jargon, c'est le système de la "DISPERSION". Il y a obligation de tous nos animateurs linguistiques de ne JAMAIS quitter les jeunes et de les faire communiquer, jouer, chanter, etc.
3. Grâce à notre approche constructive, nous parvenons à motiver les jeunes à "jouer le jeu".
Maintenant, nous comprenons les doutes émis par certains parents qui nous racontent avoir été trompés par des publicités mensongères d'autres organismes... C'est regrettable, certes, nous le savons. N'inscrivez pas votre jeune dans un organisme sans téléphoner et poser des questions ! Il en va de même avec certains stages qui coûtent très cher et se déroulent à l'étranger... Demandez-nous des conseils, en tant qu'association sans but lucratif, nous sommes d'abord à votre service ! Notre numéro de téléphone est le 04 253 26 30.

10. En quoi l'organisation ABCzaam se distingue-t-elle de beaucoup d'autres organisations d'apprentissage des langues?

a. Aucune organisation en Belgique ne propose un tel encadrement des jeunes: 1 adulte / 3 jeunes et, cela, évidemment pour des raisons simplement financières. C'est l'encadrement qui permet au jeune de communiquer, de s'amuser, d'avoir envie de respecter les règles, voire, comme disait encore un jeune dernièrement, "d'avoir ce sentiment de pouvoir apprendre en toute confiance". Que les choses soient claires, sans cet encadrement, il est impossible de réaliser un stage en immersion digne de ce nom.
b. Fait suffisamment important et rare que pour être relevé : Les responsables de la création d'ABCzaam sont eux-mêmes présents pendant les stages pour s'assurer du bon déroulement de ceux-ci. Il n'y a donc pas ou peu d'intermédiaires entre les parents et les fondateurs de l'association.

11. Que me conseillez-vous pour ma fille? Un stage d'anglais ou de néerlandais ?

Cela dépend de vos objectifs et de ceux de votre enfant. Maintenant, beaucoup de participants nous disent que le fait d'apprendre d'abord le néerlandais les aide pour apprendre l'anglais après. L'inverse n'est pas toujours vrai.